L’avenir numérique est au cœur des discussions des réunions régionales organisées par la CISAC et l’APMA en Asie-Pacifique

2019 11 APC Meeting - Group Photo - Nov 2019
Le Comité Asie-Pacifique de la CISAC réunit 19 sociétés membres à Macao.

De nombreux créateurs et sociétés membres de la CISAC issus de la région Asie-Pacifique se sont réunis à Macao à l’occasion de la réunion du Comité Asie-Pacifique (CAP) de la CISAC, du Séminaire annuel des créateurs et de l’Assemblée Générale de l’Alliance des créateurs de musique de la région Asie-Pacifique (APMA). À l’invitation de la société locale MACA, des représentants de 19 sociétés ont pris part aux réunions. 

Les participants ont abordé la nécessité d’améliorer l’identifiant des œuvres musicales ISWC de la CISAC, l’impact de la technologie blockchain et de l’intelligence artificielle, et les licences de radiodiffusion. Les personnes présentes ont également souligné les efforts visant à promouvoir la coopération des pays sino-lusophones dans le domaine du droit d’auteur. 

Le Comité a élu Satoshi Watanabe (JASRAC) au poste de Président du CAP pour un second mandat. Yenny Tsai (MÜST) et Giseob You (KOMCA) ont été élus Vice-Présidents.

L’APMA, une alliance régionale du Conseil International des Créateurs de Musique (CIAM), a organisé son Assemblée Générale et le Séminaire des créateurs en vue de faire le point sur l’année écoulée. Suite à l’intégration du Népal en janvier 2019, l’APMA regroupe désormais des auteurs-compositeurs de 21 pays et régions. L’alliance a joué un rôle actif pour promouvoir les droits des créateurs liés à certains enjeux locaux, notamment les licences de radiodiffusion à Macao, l’octroi de licences pour les cinémas, et l’instauration d’un système d’approbation des tarifs en Corée. 

2019 11 APMA Exco and MACA directors - Nov 2019
Les administrateurs de la MACA assistent à l’Assemblée Générale de l’Alliance des créateurs de musique de la région Asie-Pacifique (APMA). 

En 2019, les efforts de lobbying déployés par la Japan Federation of Composers and Authors Association, une organisation de créateurs membre de l’APMA au Japon, ont contribué à étendre la durée de protection du droit d’auteur à 70 ans après le décès de l’auteur. La Déclaration de Séoul 2017 publiée par l’APMA a inscrit l’extension de la durée de protection du droit d’auteur parmi l’une de ses principales priorités. 

Lors de l’Assemblée Générale, la Professeure Alice Lee de l’Université de Hong Kong a présenté ses travaux de recherche dévoilés dans une étude commandée par l’APAM et la CISAC sur les pratiques de « buy-out » en Asie-Pacifique. L’étude examine les huit pays suivants : Australie, Hong Kong, Indonésie, Japon, Corée, Macao, Thaïlande et Vietnam. 

Organisé le même jour, le Séminaire des créateurs a notamment inclus un débat d’experts sur la coopération des pays sino-lusophones en matière de droit d’auteur, point figurant dans la Déclaration de Macao de l’APMA qui encourage Macao à devenir un centre incontournable des cultures créatives et ainsi contribuer à favoriser le développement de l’industrie musicale au niveau mondial.   

M. Watanabe a également attiré l’attention sur un projet commun MACA-SPAutores dont l’objectif est de créer un album de créateurs de Macao et du Portugal, témoignant ainsi des avancées du territoire en matière de protection du droit d’auteur et de créativité.