La CISAC met en avant les capacités d’adaptation de la gestion collective lors du Congrès 2019 de l’ALAI

ALAI_DSC_1172
Gadi Oron, Directeur Général de la CISAC, prononce le discours d’ouverture du Congrès 2019 de l’ALAI à Prague. 

Les sociétés membres du réseau CISAC se sont jointes à la Confédération pour le Congrès annuel 2019 de l’ALAI, l’une des conférences juridiques les plus influentes avec un programme 2019 mettant l’accent sur la gestion collective. 

L’évènement, organisé cette année à Prague, a réuni des spécialistes du droit d’auteur des quatre coins du monde venant aussi bien du monde universitaire et des pouvoirs publics que du secteur privé. La CISAC était le principal partenaire de la conférence 2019 et ses sociétés membres étaient présentes en nombre.

Intervenants et experts des sociétés de plusieurs pays ont pris la parole : la société japonaise JASRAC (représentant également le Comité Asie-Pacifique de la CISAC), les sociétés françaises ADAGPSACD, et SACEM, la société allemande GEMA, la sociétés canadienne SOCAN et la société américaine AMRA.

Dans son discours d’ouverture sur « La gestion collective dans un marché en pleine évolution », le Directeur Général de la CISAC Gadi Oron a attiré l’attention sur la transformation du système de gestion collective face à l’évolution de la technologie. Retraçant les faits d’un point de vue historique, il a souligné que le système de gestion collective a toujours réussi à s’adapter à un paysage en constante évolution. À l’ère du numérique, les principes fondamentaux de la gestion collective sont plus importants et pertinents que jamais.

L’ensemble de son discours est disponible ici.

Lors du Congrès, les débats d’experts se sont penchés sur différents enjeux : la concurrence dans la gestion collective des droits d’auteur, la fixation et le règlement des litiges liés aux tarifs, la Directive européenne sur la gestion collective des droits d’auteur, la gestion collective des répertoires non musicaux, l’importance de la technologie dans la gestion des droits, la gestion des droits dans le cyberespace et au-delà des frontières nationales et la gestion collective obligatoire et étendue.

Vous trouverez l’ensemble du programme du Congrès de l’ALAI sur le droit d’auteur ici.